Comment se passe une vente immobilière de particulier à particulier ?

Vous souhaitez certainement vous occuper de la vente de votre bien. Il s’agit bien entendu d’une excellente idée. Mais avant de placer son annonce sur un site entre particuliers, il faut tout d’abord prendre en compte certaines règles. Celles-ci doivent être respectées à la lettre afin de faire une bonne opération. Découvrez dans ce billet les démarches à suivre pour vendre un bien immobilier entre particuliers.

Bien fixer son prix de vente

Fixer un tarif trop élevé pourrait décourager pas mal d’acheteurs surtout si des biens semblables ont été proposés à des prix plus abordables. Il n’est pas non plus conseillé de sous-évaluer son immobilier. En effet, outre le manque à gagner, des acheteurs risquent de s’en méfier.

Lire également : Comment obtenir un logement social rapidement ?

Cependant, pour bien fixer son prix, renseignez-vous sur les prix de votre quartier et de votre ville. Ensuite, vous pouvez mettre votre annonce en ligne sur un site entre particuliers comme https://particulier-particulier.fr/. Surtout, n’oubliez pas de joindre à votre annonce des photos de qualité pour attirer le regard de vos acheteurs.

Par ailleurs, il faut préciser qu’en dehors de l’emplacement, il existe d’autres facteurs qui feront varier le coût du bien immobilier. Il s’agit entre autres de la vue, du jardin, des travaux récents, de l’étage, etc.

A lire en complément : Trois avantages du CCMI

Rédiger une annonce immobilière de vente

Le texte de votre annonce doit être clair, neutre, concis, explicite et répondre aux interrogations des acheteurs. Faites attention aux fautes de syntaxe et d’orthographe qui peuvent constituer un véritable problème. Il faut aussi éviter les superlatifs. N’en dites pas trop, veillez plutôt à susciter l’envie d’éventuels acheteurs.

L’annonce doit comprendre les éléments qui définissent le bien, dont l’emplacement, la surface, le nombre de pièces, l’étage, etc. Vous pouvez y ajouter d’autres caractéristiques telles que la présence d’une cuisine équipée ou d’un parquet. Précisez également la présence d’annexes. Cela peut être un garage ou une cave.

Vous devrez vous appuyer sur les points forts de votre logement. La proximité avec les écoles, les transports, un marché, un ascenseur, une terrasse, une belle orientation, voici autant d’éléments qui pourront attirer l’attention des acquéreurs.

Fournir les documents nécessaires

La vente immobilière sans agence implique la fourniture de certains documents à l’acquéreur. Le document des diagnostics techniques est ainsi obligatoire. L’acheteur doit en effet le consulter avant de passer à l’achat et donc se décider en toute connaissance de cause. Les diagnostics qu’il faut fournir concernent la performance énergétique, l’assainissement, le plomb, etc.

Organiser une visite de façon méthodique

La visite d’un bien immobilier se prépare. L’acheteur doit pouvoir se projeter dans vos murs. Pour cela, faites un peu de rangement et de nettoyage avant la visite. Côté décoration, il faut juste ranger les effets trop personnels comme les photos, les bibelots, etc. Lors de la visite, n’hésitez pas à répondre à toutes les préoccupations de votre acquéreur.

Signer le compromis sereinement

Vous vous êtes entendus avec l’acheteur sur le tarif et sur le moment où le bien sera libre. Il ne reste plus qu’à lui faire signer un compromis de vente ou un contrat de réservation. Ce compromis doit être signé en présence d’un notaire pour plus de sécurité. Cela ne coûte pas cher. Une fois que l’acte est signé, le notaire pourra entamer les différentes procédures administratives.