Construire son local commercial : à combien ?

Lors d’une extension d’activité, on se doit de chercher un bâtiment commercial. Là, on a le choix entre la location, l’achat et la construction. L’option de la construction n’est pas toujours celle qui est mise en avant et pourtant, elle vous permettra d’avoir un bâtiment répondant aux besoins de l’entreprise. Tout va reposer sur le coût de la construction.

La construction d’un bâtiment commercial : les principaux frais

A voir aussi : Appartement à Nice : que rénover ?

A la différence de la construction d’un logement d’un particulier, celle d’un bâtiment commercial fait intervenir plusieurs acteurs. C’est ce qui en partie fait les coûts élevés et la moitié des frais de construction partent dans les poches de ces intervenants.

Pour ce type de construction, on est plus ou moins obligé de faire appel à :

A lire en complément : Comment sélectionner le bon constructeur à Laval ?

  • Un architecte,
  • Un géomètre,
  • Un conducteur de travaux,
  • Un maître d’ouvrage,
  • Un entrepreneur,
  • Un assureur.

Ce ne sont que quelques-uns des intervenants, mais d’autres professionnels peuvent encore entrer en jeu. Pour ne pas se perdre au milieu de tous ces intervenants et pour réduire les frais, il serait judicieux de faire appel à un contractant général comme GSE group. C’est lui qui va s’occuper de la mise en relation avec les sociétés de bâtiment et négocier les prix. Avec un contractant général à vos côtés pour ce projet, vous pourrez avoir une estimation de la construction.

Les facteurs déterminant le coût de la construction

Sachez que cette estimation présentée par le contractant général, https://www.gsegroup.com/ , peut se répartir comme suit :

  • 40% pour le bâtiment lui-même et les équipements,
  • 10% pour les frais indirects et les imprévus,
  • 50% pour la main d’œuvre et le consommable.

Le coût de construction ne sera pas le même pour un atelier, un hangar, une usine, un atelier ou un local de bureau. Même pour les ateliers, on ne vous présentera pas le même prix. Le tarif de construction d’immobilier d’entreprise dépend :

  • Du type et de la taille de la construction elle-même : un mètre ou une porte en plus peut faire augmenter le prix,
  • De la situation géographique : oui, comprenez bien qu’une construction proche d’une grande ville peut vous revenir moins chère qu’une construction en pleine campagne. Pour le second cas, vous devez prévoir le transport du matériel, ce qui s’ajoute au coût de la construction,
  • Des normes à respecter pour la construction,
  • Des équipements choisis pour la construction.

Pour la même construction, les entreprises ne vous donneront pas non plus le même devis.

La construction d’un local commercial, un investissement en temps et en argent

Le coût de la construction peut vous freiner. Cette construction devrait tout de même être vue comme un investissement et c’est un investissement en temps et en argent. Pour la réussite du projet, voici quelques conseils :

  • S’occuper bien à l’avance du permis de construire auprès de la municipalité où va se faire la construction. Sans ce permis, vous ne pourrez commencer le chantier,
  • Faire appel à un bon architecte ou un bon designer et ce, dès le départ. C’est la seule garantie d’avoir un bâtiment commercial efficace et fonctionnel. Il serait dommage que vous perdiez votre argent dans un local qui n’est pas adapté aux besoins de votre entreprise et de vos collaborateurs,
  • Bien se pencher sur le contrat de construction. Pour que l’intégralité de vos économies ne partent pas dans cette construction, vous devez bien vérifier le contrat, notamment les clauses d’inclusion et d’exclusion. Si malheureusement, vous avez signé un contrat qui ne prend pas en charge l’aménagement de l’extérieur, vous serez obligé de sortir de l’argent.