Les mandataires immobiliers gagnent-ils leur vie en France ?

Quelles que soient vos aspirations en matière d’immobilier, il y a de fortes chances que vous ayez besoin des mandataires immobiliers en France à un moment ou à un autre. Vous pouvez avoir besoin d’eux pour trouver un logement, signer des documents, ou même pour connaître les prix du marché. Vous pouvez aussi y devenir, cela peut être une excellente option de carrière. Lisez ces lignes pour savoir s’ils gagnent réellement leur vie.

Qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

Le mandataire immobilier est une personne en collaboration avec un agent immobilier professionnel détenteur d’une carte T. Il n’a aucun avantage social, et surtout… aucun revenu fixe ne lui est proposé. En outre, le statut d’indépendant dont il bénéficie lui donne la possibilité d’indexer sa rémunération sur les ventes immobilières qu’il réalise, ce qui peut être très rentable. Pour y parvenir, il doit exercer son activité dans le cadre de la loi. Par ailleurs, il doit aussi choisir le réseau auquel appartenir pour avoir plus de clients.

Lire également : Quelles sont les tendances dans l’architecture de maison 2022 ?

Quelle rémunération moyenne pour un mandataire immobilier ?

Le salaire d’un agent immobilier peut être très variable, en fonction d’un certain nombre de facteurs. Un négociateur immobilier débutant peut généralement gagner entre 1 500 et 3 000 euros par mois. Cela peut être haussé s’il opte pour un barème plus élevé sur les locations et les ventes effectuées. Il faut préciser que, lors de la vente ou de la location, l’agence immobilière reçoit une commission. Cela tourne en effet autour de 4 à 8%. Quant au mandataire immobilier, son honoraire est dans l’intervalle de 50% à 70%.

Les mandataires immobiliers expérimentés en France perçoivent généralement une rémunération annuelle d’environ 55000 euros. Cette rémunération a une équivalence de 4500 euros par mois pour un ancien. Ce chiffre peut varier en fonction de la localisation et de l’expérience de l’agent. Les gains peuvent également varier en fonction de la taille du réseau auquel il est affilié. Ceux qui vendent des propriétés de luxe gagnant généralement plus que ceux qui travaillent dans d’autres zones. C’est pour cela que la rémunération varie d’une ville à une autre. Par exemple, dans la ville de Bordeaux, la rémunération annuelle est de 58 000 euros. Par contre, à Arles, elle est de 53 000 euros par an.

A lire en complément : Prêt immobilier : combien peut-on emprunter ?

Compte tenu de toute cette variabilité, il peut être difficile de déterminer ce que vaut réellement le revenu d’un mandataire immobilier. Toutefois, il est important de garder à l’esprit que la rémunération de départ est toujours faible. À mesure qu’un mandataire immobilier acquiert de l’expérience et du succès, son honoraire peut augmenter de manière significative. Donc, si vous êtes intéressé par une carrière dans l’immobilier, assurez-vous de rechercher un bon réseau.

Le calcul des rémunérations d’un mandataire immobilier

Pour calculer le revenu d’un mandataire immobilier, vous devez prendre en compte le montant des commissions perçues au cours d’une période donnée. Ensuite, l’agence immobilière soustrait une commission de 4 à 8% de ce montant. Par conséquent, le mandataire doit tenir un registre précis de ses déplacements, visites, ventes, rédactions de formalité, etc. Cela lui permet de calculer avec exactitude sa rémunération chaque mois. Par ailleurs, en fonction de l’employeur, le négociateur immobilier en réseau peut recevoir certaines primes. Elles sont souvent liées à la qualité des contrats signés au cours d’un mois et à son expérience dans le domaine.

Les avantages liés à ce métier indépendant

Le mandataire immobilier travaille à domicile, mais il est : généralement affilié à un réseau immobilier. Il est : chargé de conseiller les futurs acquéreurs sur leurs achats immobiliers, et ce, dans la région dans laquelle il travaille. Voici les avantages de ce métier :

  • Il a des horaires libres, car il travaille à son propre rythme ;
  • Ce métier est bien rémunéré, s’il effectue beaucoup de locations et de ventes ;
  • Il peut travailler partout en France ;
  • Il a un statut d’indépendant et il est libre de choisir son lieu d’habitation ;
  • Il peut s’occuper du choix du bien, du financement et du devis des travaux, ce qui permet au client d’économiser du temps et de l’argent ;
  • Le mandataire immobilier peut travailler en indépendant ou pour un grand groupe immobilier.

Toutefois, il doit avoir certaines qualités pour mieux profiter de ces avantages. Il doit être honnête. En effet, il est habituellement amené à rencontrer les futurs acquéreurs et doit convaincre de signer le contrat de vente. Le mandataire immobilier doit avoir aussi de l’expérience pour conseiller les futurs acquéreurs.