Les meilleures stratégies pour trouver le meilleur locataire pour la sous-location

Lorsqu’on est en location et qu’on doit se déplacer pour une durée plus ou moins longue, il peut être intéressant de mettre son logement en sous-location. Pour cela, il faut mettre en place certaines méthodes pour trouver le plus rapidement possible un bon locataire. Le présent article met justement en exergue quelques astuces pour trouver rapidement un locataire en sous-location.

Le bouche-à-oreille : un réseau infaillible pour trouver rapidement un sous-locataire

Lorsqu’il s’agit de trouver un sous-locataire le plus rapidement possible, il n’y a rien de mieux que de faire travailler son réseau de bouche-à-oreille. D’autant plus qu’il ne s’agit pas d’une procédure légale en toutes circonstances, il vaut mieux passer par ce réseau vulgaire, mais très efficace. Ainsi, vous avez juste à informer un proche ou des membres de votre famille de votre désir de procéder à la sous-location de votre logement. L’une des personnes que vous mettez au courant connaîtra peut-être une personne qui recherche un logement en sous-location.

A lire en complément : Les avantages d’une studette

Vous ne devez pas hésiter à utiliser tous les canaux de communication possibles : le téléphone, les réseaux sociaux (facebook, instagram, etc) ou encore la messagerie email. Vous avez aussi la possibilité de poster des annonces dans les boutiques environnantes, dans les universités, les écoles ou encore dans les entreprises qui se trouvent à proximité du logement à mettre en sous-location.

En optant pour le réseau de bouche-à-oreille, vous n’avez plus à payer des frais comme dans le cas où vous faites appel à un professionnel pour vous trouver un locataire.

Lire également : Propriétaire : quels sont les avantages de la colocation ?

Se servir des réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui utilisés dans de nombreux domaines pour atteindre des objectifs précis. Et le secteur de l’immobilier n’échappe pas à cette règle. Lorsque vous recherchez un sous-locataire pour votre hébergement, il peut être intéressant de se baser sur la puissance de ces réseaux.

Le plus célèbre de ces réseaux est bien évidemment Facebook qui permet de dénicher le meilleur locataire possible pour la sous-location. Afin de trouver le plus rapidement possible des locataires, il est recommandé de se tourner vers les groupes et les pages qui se concentrent sur les offres de logement. Vous avez juste à rejoindre ces groupes, à vous abonner à ces pages, puis à publier votre offre de sous-location.

En dehors de Facebook, le réseau social Twitter peut aussi être une option intéressante pour trouver un sous-locataire. Mais, la condition ici est d’avoir un nombre important de followers qui soient prêts à partager l’annonce. Ainsi, l’audience de la publication monte en flèche et vous avez beaucoup plus de chances de trouver un locataire rapidement.

Les meilleures stratégies pour trouver le meilleur locataire pour la sous-location

Par ailleurs, il peut aussi être intéressant de se servir de Youtube en créant une vidéo de présentation du bien. C’est une option originale qui permet aux éventuelles sous-locataires de voir directement le logement.

Faire des visites groupées du logement

Contrairement à la location ordinaire, la sous-location nécessite que vous connaissiez un minimum la personne qui occupera votre logement sur une période donnée. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de faire des visites groupées. Autrement dit, vous devez faire venir plusieurs prétendants à la sous-location en même temps.

Avec cette démarche, vous pouvez déjà vous apercevoir des personnes qui sont le plus susceptibles de prendre votre bien en sous location. Vous verrez notamment que certaines personnes prennent le rendez-vous et ne s’y rendent jamais ou alors vous informent de leur disponibilité une heure avant.

Par ailleurs, les visites groupées vous permettent également d’économiser du temps puisque vous n’avez plus à faire visiter le bien à chaque prétendant. Aussi, les différents locataires se sentiront un peu en compétition et utiliseront divers moyens pour vous convaincre de les choisir.

Recourir aux services d’un professionnel

Lorsque vous êtes absolument sûrs que votre procédure de sous-location est parfaitement légale, vous pouvez faire appel à une agence immobilière pour bénéficier d’un suivi complet de toutes les étapes de la procédure. L’agence en question s’occupera de fixer le montant du loyer, d’assurer la rédaction et la diffusion des offres de logement en souslocation. Elle prend aussi en charge la sélection des candidats les plus sérieux, la finalisation de la sous-location par l’état des lieux et même la signature du contrat de bail.

Cette option est particulièrement intéressante lorsqu’il s’agit de la première fois que vous louez un logement en sous-location. Si vous le souhaitez, l’agence peut aussi s’occuper des autres étapes après la signature du bail : la collecte du loyer, l’état des lieux, les assurances et bien d’autres encore. Les honoraires des agences immobilières dans ce genre de procédures sont généralement de 5 à 10% du loyer.

Par ailleurs, peu importe l’option choisie, il est très important que votre annonce d’offre de logement soit bien rédigée. En effet, il faut reconnaître que le marché de l’immobilier est très dynamique et qu’il faut savoir se démarquer pour atteindre son objectif rapidement.

Il faut par exemple éviter de faire un seul gros bloc de texte. Il vaut mieux partir sur des phrases courtes, des listes à puces qui mettent l’accent sur les détails les plus importants de l’offre. Enfin, il faut apporter une attention particulière aux photos puisqu’il s’agit du détail qui attirera le plus l’attention des éventuels locataires.