Quelles sont les caractéristiques des immeubles haussmanniens à Paris ?

Quelles sont les caractéristiques des immeubles haussmanniens à Paris ?

Vous désirez acheter un bien d’exception, doté d’un charme unique et offrant de belles surfaces dans la capitale française ? Bonne idée. Les immeubles haussmanniens combleront certainement vos attentes. Tenant leur nom du baron Haussmann, préfet de la Seine en 1853 sous Napoléon III, ces bâtiments représentent 60 % des immeubles de Paris et sont de plus en plus prisés pour leurs nombreux avantages. Mais, à quoi reconnait-on un immeuble haussmannien ? La réponse, c’est dans la suite de cet article !

Les particularités des immeubles haussmanniens à Paris

Sur le plan architectural, les immeubles haussmanniens se distinguent par leur homogénéité. Cette qualité est en effet le fruit d’un travail méticuleux ayant pour résultat une construction qui forme des îlots donnant sur de grands axes. En général, ces bâtiments respectent une même hauteur et possèdent les mêmes lignes principales de façade, ce qui leur permet de former un ensemble architectural harmonieux. À noter que la hauteur est proportionnelle à la largeur de la voirie et ne dépasse jamais 6 étages.  

A lire également : Vendre son bien : pourquoi faire appel à un agent immobilier ?

De façon générale, les immeubles haussmanniens à Paris se caractérisent par une façade en pierre de taille. Ils se composent d’un :

  • Rez-de-chaussée haut de plafond pouvant accueillir des commerces avec un premier étage (entresol). Précisons qu’il existe des immeubles haussmanniens de grande bourgeoisie. Ceux-ci n’abritent pas de commerces. Ils se trouvent en grand nombre dans le quartier Plaine-Monceau, l’un des plus charmants de la Capitale.
  • Deuxième étage doté de balcons et d’encadrements de fenêtres soigneusement décorés. À noter que le deuxième étage est dit noble, car il est construit de manière à éviter aux plus riches la fastidieuse tâche de l’ascension d’escalier à une époque où l’ascenseur n’existait pas encore.
  • Troisième et quatrième étages avec des encadrements moins riches que ceux du deuxième étage.
  • Un cinquième étage avec un balcon filant qui contribue à l’équilibre et à l’esthétisme de la façade.
  • Un dernier étage qui sert de combles ou d’appartements de service.

Outre ces éléments, les immeubles haussmanniens de Paris se distinguent également par des cours intérieures relativement grandes, ce qui favorise l’aération et la luminosité des différentes pièces. Par endroit, certaines de ces cours abritent une loge de gardien. Il faut noter que ces immeubles possèdent aussi une chambre de bonne. Elle se trouve généralement sous les toits du dernier étage.

A découvrir également : Comment réussir l'achat d'un appartement neuf

Bon à savoir sur les immeubles haussmanniens à Paris

Si la plupart des immeubles haussmanniens de Paris font peau neuve, certains ne sont pas en très bon état. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de passer par une équipe compétente de chasseurs d’appartements pour la réussite d’un projet immobilier. Vous pouvez par exemple visiter le site cosim.fr pour profiter d’un accompagnement professionnel et personnalisé.

En fonction de votre choix, il peut être nécessaire d’effectuer une rénovation partielle pour mettre en valeur votre bien immobilier. Il suffira par exemple de quelques coups de peinture ou de quelques travaux de décoration et d’ameublement pour restaurer le charme de votre immeuble. Selon l’état des parquets, il peut être nécessaire de faire appel à un professionnel qui interviendra pour corriger les imperfections. Si la cheminée est condamnée, vous pouvez la rénover ou la décorer avec des bougies ou des livres.

En résumé, les immeubles haussmanniens à Paris sont facilement reconnaissables par leur architecture unique. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un chasseur immobilier pour assurer la réussite de votre projet.  

Show Buttons
Hide Buttons