Comment calculer la rentabilité d’un investissement immobilier ?

Les placements immobiliers sont considérés comme plus sûrs et plus rentables que les autres placements financiers. Ils sont calculés sur la base du prix d’achat de l’appartement, du loyer perçu pendant un an, et de tous les frais accessoires. Vous recevrez le rendement total ou net de la propriété, selon les critères que vous choisissez.

Calculez la rentabilité totale de l’investissement locatif

Les loyers et taxes payés par le propriétaire ne sont pas pris en compte dans le calcul du revenu total. Le prix d’achat comprend tous les frais accessoires. De ce fait, vous devrez vous acquitter de divers frais d’acquisition (frais de notaire, frais d’agence, frais bancaires, etc.) en plus du prix d’achat. Les rendements bruts ne reflètent pas les revenus réels générés par l’investissement locatif. La rentabilité locative totale est calculée rapidement et facilement. Cet indicateur vous donne un aperçu simple de la rentabilité de votre investissement locatif. Le taux de rendement brut est la rentabilité du bien avant déduction des divers frais mentionnés ci-dessus. Il peut être obtenu à partir de l’équation suivante. [(Loyer mensuel x 12) / Prix d’achat du bien x 100.

A lire en complément : Quelle est la meilleure banque pour l’investissement en bourse ?

Calculez le revenu net de votre investissement locatif

Pour obtenir un rendement locatif net sur un investissement immobilier, le propriétaire doit tenir compte des frais et coûts associés à la location d’une maison ou d’un appartement. En plus des taxes foncières, il doit déduire du montant du loyer annuel, les taxes non remboursables du locataire, les frais de travaux et d’entretien, les frais de gestion locative ou les frais de garantie locative (GLI). Le prix d’achat servant au calcul du revenu net est majoré du coût de l’hypothèque contractée pour financer l’investissement. Logiquement, le résultat net est inférieur à la marge brute. Pour calculer le bénéfice net de votre investissement locatif, il vous suffit de soustraire la facture totale d’électricité de votre loyer annuel. Assurez-vous de déduire les taxes locales (en particulier les taxes foncières).

Calculez le rendement net de votre investissement locatif

Pour avoir une image plus précise du rendement d’un investissement immobilier, le propriétaire doit calculer le rendement net, ou revenu après impôt. Il faut donc tenir compte de la fiscalité des cotisations sociales et des revenus locatifs. Tout dépend non seulement du dispositif fiscal choisi (Real, Microfoncier, Micro BIC.), mais aussi des bénéfices accordés par les dispositifs de défiscalisation comme Pinel.

A lire aussi : Achat immobilier : pourquoi dans le Hainaut ?

A combien s’élève le retour sur investissement locatif ?

Les coûts et les revenus ne sont pas les mêmes d’une année sur l’autre. La rentabilité d’une année donnée ne reflète pas le rendement économique de l’investissement. La rentabilité doit être calculée pour chaque année pendant laquelle l’investissement se poursuit.

Autres facteurs pouvant affecter la rentabilité de votre propriété

Certains facteurs tels que le prix d’achat, le taux de vacance locative (absence de locataires) et la fiscalité peuvent avoir un impact significatif sur l’évolution des loyers.

Revenu net de l’investissement locatif par type de logement

La performance du bien locatif dépend du type de logement. Les petites surfaces (studios) sont plus rentables que les grandes surfaces (F4, F5, maisons), mais un risque de vente plus élevé réduit les bénéfices à long terme.