Immobilier : pourquoi investir dans l’ancien ? 

Investir dans le secteur du bâtiment présente beaucoup d’intérêts. On peut se constituer un patrimoine durable, préparer sa retraite, percevoir des revenus complémentaires et même bâtir un empire. Quand vient le moment d’investir, beaucoup se tournent vers l’immobilier neuf. Ce qui est tout à fait compréhensible. Cependant, l’immobilier ancien présente aussi des avantages non négligeables. Voici pourquoi vous devriez investir dans les biens anciens.

Des immeubles bien situés

La première raison pour laquelle vous devriez investir dans l’immobilier ancien, c’est la localisation des biens. Les constructions nouvelles nécessitent l’achat de terrain ou la démolition de bâtiments dans des zones souvent loin des quartiers centraux. Tout le contraire des immeubles anciens. Ces derniers sont généralement situés en centre-ville, non loin des commodités (centres commerciaux, points de transport, entreprises…). En investissant dans l’ancien, vous êtes donc certain d’avoir un logement situé dans une zone où le dynamisme économique est élevé. Un emplacement très prisé des locataires et des racheteurs. Et vous devez en avoir conscience, une bonne localisation impacte positivement le coût de l’immeuble à la revente.

Lire également : Fonds ISR : explication de ce placement / investissement

Profiter des dispositifs fiscaux pour optimiser son investissement

C’est certainement l’une des raisons fondamentales pour lesquelles de nombreux investisseurs se ruent vers les logements anciens. En effet, pour inciter les investisseurs à s’intéresser aux bâtiments anciens, l’État a mis en place certains dispositifs fiscaux très attractifs. C’est le cas entre autres de la loi malraux sur les monuments historiques et de la loi Pinel ancien.

Très connue des investisseurs, la loi Malraux permet de profiter d’un allègement fiscal allant jusqu’à 30 % en cas de rénovation d’un logement ancien. Il suffit que l’immeuble concerné soit situé en centre-ville et qu’il soit destiné à la location pour que ce dispositif s’applique. Cette mise en location doit durer au minimum 9 ans.

A lire en complément : Faut-il investir dans l’immobilier à Toulouse ?

À propos de la loi Pinel ancien, les investisseurs peuvent obtenir une réduction d’impôts allant jusqu’à 21 % selon la durée de location. Renseignez-vous bien sur les conditions d’éligibilité.

Un prix d’achat moins élevé

Contrairement aux biens neufs, les biens anciens sont nettement moins chers à l’achat. Effectivement, de nombreux logements sont décotés du fait de leur vétusté. Il est donc possible de trouver des immeubles pas chers. Tout ce que vous aurez à faire après acquisition, ce sont des rénovations. Vu les prix, vous pourrez acheter plusieurs immeubles en une fois.

En outre, grâce à ces prix d’achat plutôt bas, les investisseurs peuvent mieux négocier leur crédit immobilier et bénéficier de taux favorables.

Une réduction des charges

Acquérir un bien ancien offre un meilleur rendement locatif que l’investissement dans le neuf. Sans oublier les frais d’entretien qui sont également réduits. En effet, les frais d’entretien des infrastructures concernant les logements neufs sont souvent élevés. Tout le contraire avec les immeubles anciens. Ces derniers ont des charges de copropriété bien moindres. Et logiquement, plus les frais d’entretien sont réduits, plus le rendement locatif est alléchant.

En outre, les charges attribuées aux locataires dans l’immobilier ancien seront mineures ; ce qui donnera encore plus d’attrait à votre location.

La multiplicité des formes d’investissement

Dans l’ancien, les formes d’investissement sont tout aussi multiples que dans le neuf. Vous pouvez effectivement investir dans un logement ancien pour en faire votre résidence principale. Vous pouvez également opter pour la revente ou privilégier la location comme c’est le cas de la plupart des investisseurs.