Les avantages des USA pour l’investissement immobilier

L’investissement dans le marché immobilier à l’étranger est devenu l’une des manières les plus efficaces de diversifier son patrimoine. Parmi les destinations star qui sont les plus prisées du globe par les investisseurs figurent les États-Unis.

Pourquoi donc se tourner vers le pays de l’Oncle Sam pour placer vos capitaux dans l’immobilier ? Découvrez ici quelques avantages dont vous bénéficierez en choisissant les États-Unis comme pays où investir dans le domaine immobilier.

A voir aussi : Construire votre avenir sur les projets immobilier grâce à la loi Madelin

Des biens aux prix accessibles

Si les États-Unis sont le pays qui reçoit le volume d’investissement le plus important de la planète, cela est sûrement dû au prix accessible de l’immobilier.

En moyenne, en choisissant d’investir dans des biens immobiliers aux États-Unis, vous pourrez économiser 48 % de ce que vous auriez dépensé en France à l’achat. En faisant des économies sur le prix d’achat initial, vous pourrez déjà faire assez de profit.

A lire également : Comment investir dans un logement neuf ou ancien ?

La puissance de l’euro qui reste constamment plus fort que le dollar vous offre aussi un plus grand pouvoir d’achat de ce côté de la mer.

La hausse constante des loyers

Pendant la dernière décennie, la valeur des loyers a augmenté de façon constante avec celle du pouvoir d’achat des Américains. Chaque mois, les loyers prennent de la valeur en raison de la croissance économique rapide du pays, pour le plus grand plaisir des investisseurs.

Dans pratiquement la totalité des 51 États, le taux de vacance du secteur très faible de 4,8 % de l’immobilier participe beaucoup à l’essor du secteur.

La fiscalité souple et attractive

En France, la fiscalité est l’un des facteurs qui refroidissent assez les potentiels investisseurs dans le domaine de l’immobilier. Au contraire aux États-Unis, les règles fiscales appliquées aux plus-values et aux revenus fonciers sont très attrayantes.

Les périodes d’amortissement peuvent aller jusqu’à 27 ans et demi sur vos investissements dans l’immobilier locatif. La double imposition n’y est également pas appliquée et les investisseurs profitent du système de crédit d’impôt instauré par la convention franco-américaine.

La protection de la législation

S’il y a bien une chose qui inspire une peur redoutable aux investisseurs dans l’immobilier, c’est sûrement le non-paiement du loyer. Consciente de ce risque, la législation dans les États des États-Unis prévoie des conditions pour réduire au minimum les risques d’impayés.

La loi étant du côté des propriétaires, chaque locataire est étudié sous toutes les coutures avant de se voir accorder un contrat de location. Les passés des potentiels locataires de votre bien seront donc passés au peigne fin jusqu’à 10 ans en arrière pour éliminer tout risque.

La diversification du marché

En dehors des maisons classiques, le marché immobilier locatif est très diversifié et comporte différents types de biens. Les condominiums, les maisons mitoyennes et les immeubles aussi appelés multi family home, sont des édifices intéressants sur lesquels vous pouvez miser.

Chaque bien immobilier possède ses avantages et ses limites et en fonction de cela, vous pourrez effectuer votre choix parmi la multitude de ceux disponibles aux États-Unis. En faisant une analyse judicieuse de vos avoirs et de vos prétentions, vous pourrez choisir le bien parfait dans lequel vous pourrez investir votre capital. Pour aller plus loin, consultez en détail les étapes pour acheter aux USA et mener à bien votre projet d’investissement.