Les diagnostics immobiliers à réaliser pour louer votre bien

Avant de mettre un bien immobilier en location, celui-ci doit répondre à des caractéristiques bien définies. Pour cela, les propriétaires ont l’obligation de réaliser des diagnostics immobiliers afin de garantir le bon état du bien aux locataires. Par la même occasion, ils découvrent les travaux à mettre en œuvre pour rendre le logement plus habitable. Les diagnostics ne sont pas forcément les mêmes pour tous les types de logements.

Les diagnostics immobiliers obligatoires pour mettre votre appartement en location

Dans un contrat de bail pour la location d’un appartement, certains documents doivent y figurer obligatoirement. Ils attestent de la réalisation effective des diagnostics immobiliers.

A découvrir également : La location de bureau pour son entreprise : tout ce qu’il faut savoir 

Le diagnostic de performance énergétique

Selon cette page https://blog.allodiagnostic.com/les-diagnostics-location-de-la-rentree, le diagnostic de performance énergétique est le premier à présenter au locataire d’un bien. Il révèle la consommation en énergie du bien mis en location. Ce diagnostic a une durée de validité pouvant aller jusqu’à 10 ans.

L’état de l’installation intérieure de l’électricité ou le diagnostic électricité

Pour ce diagnostic, il est question d’évaluer les risques liés aux installations électriques mises en place au sein du logement. De cette façon, vous évitez de mettre vos locataires en danger et garantissez leur sécurité. Dans le cadre d’une location de bien immobilier, ce diagnostic reste valable sur trois années.

A découvrir également : Mettez en place une stratégie complète pour votre investissement locatif

Le constat de risque d’exposition au plomb ou le diagnostic plomb

Ce diagnostic vise tout simplement à contrôler la présence ou non de plomb dans l’appartement loué. Il consiste à déterminer la quantité de plomb contenue dans les revêtements du logement. Le CREP concerne particulièrement les logements construits avant l’année 1949. Sa durée de validité est de 1 an pour les logements loués.

Le diagnostic amiante

Tout est déjà énoncé dans le nom de ce diagnostic. Il permet de détecter la présence ou non d’amiante dans des produits et/ou matériaux figurant dans le logement. Si le permis de construire en rapport avec cet appartement est délivré dans la période précédant juillet 1997, vous devez obligatoirement faire ce diagnostic.

L’état de l’installation intérieure du gaz ou le diagnostic gaz

Tout comme le diagnostic électricité, ce diagnostic vise à déceler les éventuels risques liés à l’alimentation en gaz du logement. C’est aussi une garantie pour la sécurité de ces derniers. Il doit être fait si ces installations datent de plus de 15 ans.

Location appartement diagnostics immobiliers

Quels diagnostics immobiliers additionnels pour louer votre appartement ?

En dehors des diagnostics obligatoires précédents, d’autres peuvent s’y ajouter. Ils vous permettent tout simplement de mettre à la disposition de vos locataires, des logements fonctionnels.

Le diagnostic bruit

Encore appelé « état des nuisances sonores et aériennes », ce diagnostic se fait pour des appartements situés dans des zones bien précises. Ils doivent se retrouver dans des zones géographiques exposées aux bruits d’aérodromes par exemple. Ainsi, le diagnostic bruit renseigne le locataire sur les potentielles nuisances sonores aériennes auxquelles il sera exposé.

Le diagnostic « surface habitable »

Que votre bien immobilier soit vide ou meublé, vous avez l’obligation de mentionner sa superficie dans le contrat de bail. Cela revient à considérer la surface du plancher tout en déduisant celles occupées par les marches, les embrasures, les cloisons, etc. Tout se fait conformément à la loi Boutin et par des professionnels capables de s’en charger. Attention à ne pas faire des erreurs !