Pourquoi un prêt immobilier au SMIC est-il une mauvaise idée ?

La majorité des Français veulent acquérir leurs résidences principales très tôt. Certains n’hésitent pas à se lancer bien qu’ils soient encore au SMIC. Les avis sur cette stratégie d’acquisition de biens immobiliers sont divergents. Plusieurs trouvent que c’est une excellente idée, alors que d’autres en pensent carrément le contraire. Que faut-il retenir ?

La possibilité d’obtenir un prêt immobilier au SMIC

Au cours de cette décennie, on constate une augmentation du pouvoir d’achat des personnes payées juste au SMIC. Ceci en dépit de la hausse du prix des biens dans plusieurs grandes villes dont Paris. Cette situation est due à une baisse des taux d’emprunts, les aides financières pour les ménages modestes et la revalorisation progressive du SMIC. Une étude a prouvé que sur 25 ans, le pouvoir d’achat immobilier des smicards a augmenté de 67 000 € à 102 000 € approximativement, soit une augmentation de 52 %. Toujours selon la même étude, on peut obtenir un prêt immobilier de 100 000 € à rembourser sur 25 ans.

A lire en complément : Quel es le meilleur placement ?

Cette estimation ne prend pas en compte la possibilité de dépasser les 33 % du taux d’endettement. Ce qui voudrait dire que vous pourriez avoir bien plus. Mais n’espérez pas plus de 150 000 €. Ainsi, il est possible d’avoir un prêt immobilier conséquent en ayant juste un boulot payé au SMIC. Vous n’êtes donc pas trop prétentieux, votre idée est plutôt réalisable. Mais, est-ce pour autant qu’il s’agit d’un bon investissement.

Est-ce judicieux de demander un prêt immobilier au SMIC ?

C’est une question assez complexe à laquelle on tentera de répondre. On ne saurait dire que c’est une mauvaise idée, mais quelques contraintes subsistent.

A voir aussi : Quelles sont les caractéristiques d'une maison provençale ?

Le reste à vivre

Déjà, avec le SMIC, vous vivez avec le strict minimum dans les grandes villes. Pour ne pas dire, que c’est généralement insuffisant. En contractant un prêt, la banque pourra vous prélever jusqu’à 33 % de votre salaire mensuel. Pourriez-vous vivre avec le reste ? C’est surtout à cette question qu’il faut trouver réponse. Pour les célibataires, la situation est moins complexe que pour les ménages. N’oubliez toutefois pas que votre salaire pourrait augmenter au fil des années et que votre pouvoir d’achat s’améliorera. C’est d’ailleurs l’un des points qu’analysera la banque avant de vous octroyer un prêt immobilier.

Des contraintes lors du choix du bien immobilier

En dehors du reste à charge qui peut être assez insuffisant, il faut maintenant considérer le bien que vous désirez acheter. En effet, avec un prêt d’environ 100 000 € vous aurez à peine 10 m² à Paris, ce qui est quasiment insignifiant. Pour avoir plus d’espace pour le même prix, vous devez vous rendre dans d’autres villes comme : le Havre, Clermont-Ferrand, Brest, Nîmes, Le Mans, Saint-Etienne, etc. Dans ces villes, vous obtiendrez facilement environ 50 m² pour ce prix. En termes de choix, vous serez donc assez limiter. Par contre, si vous prévoyez passer le reste de vos jours loin des brouhahas des villes, vous pouvez aller en campagnes et avoir plus d’espace.

Dans le cas où vous travaillez dans une grande ville et que vous prévoyez de devenir propriétaire, n’espérez pas occuper immédiatement votre résidence principale. Vu que vous serez certainement très éloigné de votre lieu de travail, les allers-retours du quotidien vous épuiseront assez vite. On recommande donc de mettre l’appartement en location et d’utiliser le loyer afin d’accélérer le remboursement du crédit immobilier. Cette technique peut également vous permettre d’avoir un montant élevé pour acquérir une plus grande maison.

L’aspect investissement

Cette année, on a constaté une augmentation d’environ 5 % du coût des biens immobiliers. Si vous achetez un bien immobilier aujourd’hui, il est évident que ça valeur augmentera progressivement dans le temps et que vous pourriez le rentabiliser très tôt (mise en location) avant de l’intégrer définitivement. C’est donc un moyen de faire un placement sûr et prometteur.

Comment obtenir un prêt immobilier au SMIC ?

Obtenir un prêt immobilier au SMIC n’est pas une mince affaire. Tout d’abord, on vous recommande de ne disposer d’aucun prêt au moment de votre demande. Dans le cas contraire, vous obtiendrez peut-être le prêt, mais un montant peu satisfaisant. Vous devriez également avoir un CDI ou un conjoint bénéficiant d’un CDI (même au SMIC). Votre dossier doit être assez convaincant et il faudrait joindre des garanties. Pour un prêt au SMIC, le client doit obligatoirement apporter 10 % du capital désiré avant l’octroi. Faites-vous assister par un courtier pour avoir toutes les chances de votre côté.