Quel est le système de chauffage le moins polluant ?

Quel est le système de chauffage le moins polluant ?

Un système de chauffage est un dispositif conçu pour créer de la chaleur et réchauffer l’intérieur d’une maison ou bien d’un bâtiment pendant les périodes frigorifiques. Il s’agit dans ce cas d’un élément indispensable au confort thermique.

Composé en général de co2, cet appareil rejette toutefois des résidus négatifs et néfastes dans l’atmosphère et contribue même à l’accroissement de gaz à effet de serre.

A lire également : Comment fonctionne un odomètre

Pour associer l’utile à l’agréable, il convient dans ce cas d’opter pour un système de chauffage moins salissant et présentant une faible teneur en co2. Alors, quels sont les types de chauffages les moins polluants ?

Les panneaux photovoltaïques

A lire en complément : Ouvrir un Compteur Linky pour sa maison

Les panneaux photovoltaïques sont des dispositifs visant à produire de la chaleur ainsi que du chauffage à partir de l’exploitation de l’énergie solaire. En plus d’être un système de chauffage moins polluant, cet appareil est aussi économique que rentable sur le long terme.

En effet, il permet de réaliser des économies et d’épargner de ce fait des sommes pouvant servir à d’autres projets importants.

Selon les rapports des spécialistes en rénovation énergétique, le recours aux panneaux solaires aident à économiser de 10 à 50 % sur la facture de chauffage et d’électricité.

Les consommateurs optant pour ce mécanisme de chauffage écologique parviennent à économiser environ 1 500€ à l’année.

Exploitant l’énergie renouvelable, ce dispositif émet très peu de résidus nocifs dans l’atmosphère. Il contribue dans ce cas à la réduction du gaz à effet de serre et constitue dans ce cas un atout considérable pour l’environnement.

Le chauffage au bois

Le bois a longtemps été prisé pour sa durabilité et sa faible contenance en résidu toxique. Il peut dans ce cas servir de combustible pour alimenter un système de chauffage et produire de la chaleur écologique.

En provoquant une combustion, ce matériau dégage peu de co2, surtout s’il est bien entretenu. Ce qui permettra alors au système de chauffage d’être moins polluant.

Pour se réchauffer pendant les saisons froides à l’aide d’un système de chauffage à bois, les spécialistes en énergie ont pris le soin de proposer deux appareils très efficaces :

  • Le poêle à bois

Il s’agit d’un appareil de forme rectangulaire susceptible d’être installé dans un endroit quelconque comme le salon ou bien la salle à manger ou même le bureau.

Sa structure ressemble à celle d’une cheminée car il contient un réservoir permettant de déposer le bois à incinérer ainsi qu’un conduit qui absorbe la fumée et qui laissera s’évaporer la chaleur dans la pièce.

Comme type de bois à brûler, les consommateurs ont le choix entre les bûches, des granulés ou bien du bois compacté.

  • La chaudière à bois

La chaudière à bois se différencie du poêle au niveau de la dimension ainsi que de la performance. Il est à noter que la taille de la chaudière est plus importante que celle du poêle. Il en va par conséquent de la quantité de chaleur évacuée et même du pourcentage de facture réduite.

Toutefois, l’installation de ce système de chauffage est bien plus onéreux que celle du poêle à bois. En effet, les coûts de la mise en place  du poêle à bois oscille aux environs de 1 000 euros ou moins.

Elle aide également le foyer à être éligible à des subventions énergétiques octroyées par l’État pour mettre en place une rénovation énergétique chez soi.

La pompe à chaleur

Connue sous le nom de thermopompe, la pompe à chaleur est un appareil consistant à exploiter les calories présentes dans l’air s’évaporant dans la maison ou bien le bâtiment pour créer de la chaleur.

Cette réaction chimique aboutira alors au réchauffement de l’endroit pendant les saisons froides ou humides.

Ce système dispos de différentes variétés comme la pompe à chaleur air-air ou bien la pompe à chaleur air-eau. De par ce mécanisme qui utilise l’humidité pour élaborer de la chaleur,  l’énergie fournie par la pompe à chaleur est considérée écologique et renouvelable.

Ce dispositif est d’ailleurs utilisé de plus en plus par les entreprises pour supplanter les appareils utilisant des énergies fossiles pour produire du chauffage.

Dans ce sens, cette thermopompe constitue l’un des systèmes de chauffage le moins polluant et le plus prisé des consommateurs.

Mis à part l’éligibilité à des aides financières et énergétiques proposées par l’État, ce dispositif propose d’autres avantages comme la réduction de la facture ou bien la diminution des résidus néfastes dégagés et susceptibles de générer des problèmes sanitaires et environnementaux.

Les consommateurs arrivent  à économiser jusqu’à 60 % sur leur facture d’énergie.

Le prix pour une pompe à chaleur air-air est compris entre 6 000 et 10 000€. Pour une pompe à chaleur air-eau le prix sera compris entre 8 000 et 16 000€.

La chaudière à condensation

Il s’agit d’un modèle de chaudière qui crée de la chaleur à partir de l’incinération de gaz naturel.

Ce dispositif permet de réaliser de belles économies d’énergie et d’argent puisqu’elle consomme en moyenne 5 à 20 % de moins que les autres.

L’énergie produite apporte en outre du confort et des économies sans stockage. Le rapport qualité prix est très bon malgré la hausse annuelle du tarif du gaz.

L’installation d’une chaudière à gaz à condensation vous coûtera entre 3 000 euros et 7 000 euros.

Show Buttons
Hide Buttons