Quelles sont les conditions d’un prêt immobilier ?

Pour commanditer un projet d’achat d’appartement ou de maison, recourir aux prêts immobiliers est généralement la solution idéale. Cependant, les organismes financiers ont mis en place certaines conditions qu’il faut prendre en compte afin d’obtenir les fonds nécessaires. Découvrez dans cet article les conditions à respecter pour obtenir un crédit immobilier.

Un taux d’endettement suffisant

Le taux d’endettement représente le pourcentage de revenus que l’emprunteur utilise pour payer ses mensualités de prêts. Il est d’ailleurs recommandé de ne pas dépasser les 35% de taux d’endettement. Cela signifie que les revenus de l’emprunteur doivent être 3 fois supérieurs à ses dettes y comprise la mensualité du prêt. Ainsi, en évaluant cette capacité d’emprunt, la banque s’assure d’abord que les fonds qu’il reste à ce dernier sont assez suffisants pour couvrir ses charges vitales. Si cela n’est pas le cas, la banque pourrait rejeter la demande de financement.

Lire également : Comment recevoir TPS TVQ ?

Avoir un apport personnel

Posséder un apport personnel facilite l’accès au crédit immobilier. En effet, ce capital disponible sera bien nécessaire pour rembourser les frais de notaire. Ainsi, pour un appartement neuf, ces frais sont compris entre 2 et 3% du prix de vente. Il est donc possible pour l’emprunteur d’utiliser la totalité de son prêt pour son achat immobilier. Une réduction est également faite sur les frais de garantie et d’assurance. Par ailleurs, présenter un apport personnel prouve son sérieux aux organismes financiers. De plus, la capacité d’épargne joue également un rôle important et offre une assurance supplémentaire à la banque.

Cela montre que l’emprunteur sait gérer ses comptes et qu’il est en mesure d’assurer les paiements du crédit immobilier. Par ailleurs, cet apport peut provenir d’une épargne salariale ou personnelle ou des biens immobiliers pour lesquels l’emprunteur perçoit de l’argent. Cependant, l’absence d’apport personnel n’est pas un problème. La plupart des banques accordent des crédits immobiliers mêmes aux personnes qui ne possèdent pas d’apport personnel.

A voir aussi : Quelle alternative au prêt relais ?

Une bonne gestion financière

Si la création du dossier est un point déterminant, il doit toutefois renfermer des pièces utiles. Ainsi, les relevés bancaires doivent démontrer que l’emprunteur gère bien ses comptes. De plus, ainsi, les 3 précédents mois avant la demande de prêt immobilier, il faut éviter les découverts bancaires et capitaliser régulièrement. Les prélèvements planifiés sur le compte bancaire doivent également être bien respectés.

La durée du crédit immobilier

Plus on s’endette dans la durée, plus l’organisme financier prend un risque en prêtant de l’argent. Par conséquent, s’endetter sur une longue période est plus onéreux, car même si les honoraires sont moins élevés, les taux d’intérêt sont encore plus élevés que pour un crédit de courte durée. À noter qu’aujourd’hui, il est possible d’obtenir un crédit immobilier sur une durée supérieure à 25 ans.

La situation professionnelle

Les organismes financiers approuvent le financement des projets immobiliers lorsque la situation de l’emprunteur est suffisamment stable. Ils accordent alors plus facilement un prêt aux personnes ayant un contrat en CDI plutôt qu’un CDD. Ce choix s’explique par le besoin des banques d’avoir une certaine garantie lors du remboursement du crédit. Néanmoins, il est nécessaire de donner confiance aux banques afin qu’elles attribuent le crédit. Ainsi, plus le salaire est stable et prévisible, plus l’emprunteur a la chance d’obtenir un crédit immobilier.

L’âge de l’emprunteur

Quel que soit son âge, il est tout à fait possible de faire une demande de prêt immobilier. Mais, les plus indiqués sont les jeunes. En effet, il leur sera plus facile d’obtenir un prêt avec leur profil primo-accédant entre 30 et 40 ans plutôt qu’une personne commençant sa retraite. En mettant ainsi en avant tous les atouts dans les dossiers, il sera possible de séduire la banque et ainsi avoir une offre de prêt attractive. En fidélisant alors les jeunes clients, les banques espèrent pouvoir offrir à leur jeune clientèle des produits supplémentaires plus tard.

Être en bon état de santé

Avant d’obtenir un prêt immobilier, il est nécessaire de rassurer l’organisme financier sur ses capacités à rembourser le prêt. L’état de santé est alors crucial. Par conséquent, pour obtenir un prêt, il est important de souscrire une assurance emprunteur afin qu’elle vérifie, grâce à un formulaire de santé, si l’emprunteur est en bonne santé. Si tel est le cas, la banque pourra accorder le crédit.