Qu’est-ce que le seuil d’usure, et à quoi sert-il ?

Qu’est-ce que le seuil d’usure, et à quoi sert-il ?

Les seuils d’usure, ou « taux de l’usure », sont conçus pour limiter les taux d’intérêt fixés par les banques. Ils sont définis chaque trimestre par la Banque de France, chargée d’encadrer le marché du crédit immobilier.

Aussi, depuis plusieurs années, ces seuils n’en finissent pas de baisser. Pour le troisième trimestre de l’année 2019, même si la baisse s’est légèrement ralentie, le taux de l’usure pour un crédit de 15 ans ne s’élève maintenant qu’à 2.79 %. Pour les acheteurs, cette baisse constante comporte des avantages mais également des inconvénients.

A lire aussi : 5 bonnes raisons d’investir dans l’immobilier à Nantes

Les seuils d’usure permettent de protéger les emprunteurs en limitant la hauteur des taux d’emprunt

Bien que la politique des banques soit de plus en plus intéressante pour les acheteurs, il en demeure que les propositions sont particulièrement inégales. Les banques ont tendance à vouloir attirer et fidéliser des nouveaux clients ayant un dossier idéal, afin de leur faire souscrire leurs produits.

C’est ainsi que les meilleurs profils vont se voir proposer les meilleurs taux du marché, et que les profils les plus « à risque » devront souvent se contenter d’un taux élevé, afin de rééquilibrer la balance.

A lire également : Quelques beaux quartiers à découvrir à Grenoble

Définis tous les 3 mois par la Banque de France, les taux de l’usure sont justement conçus pour remédier à ce problème et protéger les emprunteurs face à des offres trop désavantageuses.

Depuis plusieurs années, les seuils d’usure sont toujours en légère baisse

Dans leur globalité, les taux de l’usure continuent à baisser. Néanmoins, pour la première fois depuis le début de l’année, la baisse s’est un peu ralentie pour les crédits à courte durée. Pour les crédits longue durée, la tendance est plutôt à la légère hausse.

Pour le troisième trimestre de l’année 2019, les taux de l’usure s’élèvent à 2.72 % pour un crédit d’une durée inférieure à 10 ans (contre 2.73 % au deuxième trimestre), de 2.79 % pour un crédit allant de 10 à 20 ans (contre 2.77 %) et de 2.97 % pour un crédit supérieur à 20 ans (contre 2.96 %, soit une légère augmentation).

Quant aux prêts à taux variables, leurs taux sont désormais limités à 2.47 %, contre 2.45 % au deuxième trimestre.

L’occasion est idéale pour demander un crédit… ou pour renégocier un prêt déjà en cours

Vous l’aurez compris : la baisse continue des seuils de l’usure constitue une belle occasion de demander un prêt immobilier. Mais cette politique de la BDF vous permettra également de renégocier bien plus facilement le taux d’un crédit déjà en cours.

En effet, si vous remboursez actuellement un emprunt dont le taux est supérieur aux seuils d’usure, vous aurez de très bons arguments pour négocier un arrangement auprès de votre banque.

renégocier prêt immobilier
Renégocier son crédit immobilier est une démarche simple et sans aucuns frais, vous n’avez donc rien à perdre !

La baisse des taux de l’usure est à double tranchant et peut poser problème à certains profils d’emprunteur

À première vue, on pourrait penser que la baisse des taux de l’usure n’a que du positif pour les clients. Malheureusement, les seuils d’usure ne s’appliquent pas au taux d’intérêt bancaire, mais au taux d’intérêt total (assurance comprise).

Etant donné que le prix de l’assurance est calculé après l’accord de principe et l’estimation du taux d’intérêt bancaire, certains dossiers pourraient être bloqués.

Les premiers profils à subir cet effet pervers sont les retraités et les salariés qui exercent un métier considéré à risque. Leur taux d’assurance étant plus élevé que la moyenne, ils ont tendance à se retrouver juste au-dessus de la limite autorisée.

Toutefois, afin de pallier ce problème, il est toujours possible d’opter pour un contrat d’assurance moins cher auprès d’un autre organisme, grâce à la procédure de délégation d’assurance. Si vous souhaitez emprunter en région Centre-Val de Loire, vous pouvez demander l’aide d’un courtier immobilier à Orléans pour mener à bien cette étape.

Show Buttons
Hide Buttons