La loi Pinel à Nantes

La loi Pinel à Nantes

Nantes est l’une des villes les plus attractives de France. Elle accueille de plus en plus d’habitants. Cela crée un déficit de logement. C’est là qu’intervient la loi Pinel. Avec elle, l’espoir de pouvoir loger tout le monde est permis. C’est un dispositif bénéfique dont il faut connaître les détails.

Présentation

La loi Pinel est une solution étatique à la crise immobilière en cours dans les grandes villes de France. Il est question d’offrir aux ménages à revenus faibles, une habitation sûre. Ainsi, l’Etat aura réussi à garantir aux citoyens le droit à un logement. Pour le propriétaire, investir en loi Pinel sur la ville de Nantes, c’est obtenir une réduction d’impôt. C’est un ensemble de brèches ouvertes pour appâter des investisseurs. Cela va permettre d’avoir plus de nouvelles constructions, donc plus de logements disponibles.

A lire aussi : Devriez-vous engager un agent immobilier ou un avocat pour acheter une maison ?

Pour rappel, la loi Pinel date de l’époque du gouvernement Valls. Quelques corrections et améliorations ont été faites en 2018 après l’accord du gouvernement de prolonger le processus jusqu’en 2021. La conséquence directe se remarque dans la ville de Nantes. De nouvelles constructions sortent de terre un peu partout.

Critères d’intégration

Pour bénéficier des avantages de la loi Pinel, les critères définis dans les articles de la loi sont à respecter.

A voir aussi : Etat des lieux : pour une meilleure protection des deux parties

Pour commencer, l’investissement doit être réalisé dans des conditions précises.

Ensuite, la location ne peut se faire sans la prise en compte de certains détails.

Enfin, les mesures financières sont réglementées.

L’investissement

Pour investir dans l’immobilier à Nantes et profiter de la loi Pinel, il faut que le bien soit neuf ou rénové. Cela implique que la construction ou la rénovation ait pris fin récemment ou soit en cours. Dans le dernier cas, l’investisseur est tenu de finir les travaux dans 30 mois au plus tard. Le bien-être écologique fait partie des critères également. L’investissement doit prendre en compte les normes en vigueur dans le secteur.

La location

Dès que le bien est disponible, le propriétaire doit lui trouver un locataire dans les 12 prochains mois, au plus tard. Le logement ne doit compter aucun meuble. C’est au locataire de garnir sa chambre. Il a droit à un contrat de 6 ans au moins et 12 ans au plus. Cela lui permet de s’installer sur le long terme. Dès qu’il loue la chambre, il doit l’employer comme sa résidence principale.

Les mesures financières

Etant donné que les bénéfices sont liés à l’impôt, l’investissement est limité à 300 000 euros par an. Le loyer ne peut pas dépasser 5 500 euros par m2. Il est donc destiné à des ménages qui n’ont pas un revenu pesant. En fonction du nombre de personnes vivant dans la maison, certains chiffres sont prévus par la loi Pinel.

Show Buttons
Hide Buttons