Etat des lieux de sortie : ne négligez pas le ménage de votre logement

Quitter une maison ou un appartement en location est toujours une étape importante. D’une part parce que cela implique une nouvelle aventure à venir dans un nouveau logement, d’autre part en raison de l’angoisse que peut susciter la potentielle perte de la caution.

Lors du déménagement, il faut notamment veiller à rendre un logement en parfait état en réparant par exemple les détériorations, volontaire ou non, dues aux locateurs eux-mêmes. Mais au-delà des petits travaux, il convient de ne pas négliger le ménage.

A lire également : Pourquoi faire appel à un notaire spécialisé en droit de l’urbanisme ?

Réalisez un ménage complet du bien libéré

Cela peut vous sembler totalement logique, mais tout départ d’un bien en location doit impérativement être accompagné d’une bonne séance de ménage avant état des lieux.

Vous aviez assurément trouvé un logement propre à votre arrivée, il vous revient de restituer ce logement dans le même état de propreté.

A lire également : Comment avoir un bon syndic de copropriété ?

Or vous mois ou année de vie ainsi que le processus de déménagement auront immanquablement apporté leur lot de saletés qu’il convient de nettoyer.

Pour ce faire, agissez comme vous le feriez pour remettre au propre votre logement avec la volonté d’y vivre dans un cadre agréable et sain.

Nettoyez les sols, les vitres, les plinthes, les portes et les poignées, les éventuelles tâches sur les murs, les prises, les interrupteurs. N’oubliez pas les radiateurs et les recoins.

Insistez sur ménage des pièces sensibles

Au-delà du ménage simple, n’oubliez pas que certaines pièces ont la tendance naturelle à se salir plus que d’autres en raison de leur usage.

C’est le cas notamment de la cuisine, de la salle de bain et des toilettes. Tâches de graisses, moisissures, traces de calcaires, bactéries… peuvent rapidement s’y accumuler.

Réaliser un ménage poussé de la douche ou de la baignoire, des éviers et lavabos, des plaques de cuissons et de la hotte, du four et du micro-ondes, du réfrigérateur, des robinets. N’oubliez pas le dessous des meubles.

Et si une telle tâche vous semble insurmontable, n’hésitez pas à la confier à des professionnels. À l’instant de papimarcel.fr ou shiva.fr peuvent réaliser cela pour vous, mettant à votre disposition des personnes qualifiées et correctement équipées pour réaliser un ménage de fond en comble, y compris dans vos pièces sensibles.

Quels risques pour le locataire en cas de ménage négligé ?

La restitution d’un appartement ou d’une maison parfaitement propre est le gage d’une bonne première impression lors de l’état des lieux de sortie. À l’inverse, les risques existent pour le locataire lorsqu’il rend un logement jugé sale.

Dans ce cas, la sanction est assez simple, le propriétaire pouvant décider d’une retenue sur le dépôt de garantie ou faire appel à une société de nettoyage dans le coût de l’intervention sera déduit de la caution.

En cas de litige, vous pouvez demander un avis à ce même type de société qui jugera des tâches ménagères à réaliser ou non. Le plus simple, comparer l’état des lieux d’entrée et de sortie afin d’identifier les points de divergences éventuels.

Les risques pour le locataire en cas de nettoyage négligé sont nombreux et vont de simples sanctions à des poursuites pénales. Si vous êtes locataire, assurez-vous que votre propriétaire est conscient de ses obligations et qu’il effectue un nettoyage complet et correct avant votre départ.

Si vous êtes propriétaire, assurez-vous de comprendre ce qui doit être fait pour nettoyer la propriété afin qu’il n’y ait pas de litige avec vos locataires au moment de quitter les lieux. Quoi qu’il en soit, ne négligez pas le nettoyage de votre propriété – cela pourrait revenir vous hanter plus tard.