Comment se faire un bon apport ?

En bref

Le contexte des taux d’intérêt de plus en plus bas a ouvert une nouvelle voie dans l’élaboration de sa stratégie culturelle. Aujourd’hui, il est plus intéressant de contracter des prêts pour construire une fortune que de répondre à vos économies. En effet, la situation actuelle signifie que vous pouvez devenir riche grâce à la dette. Plusieurs facteurs permettent d’optimiser vos actifs immobiliers à moindre coût. Les faibles taux d’intérêt sont le premier argument en faveur des prêts immobiliers. Il est plus intéressant pour les investisseurs avec du capital d’investir cet argent et d’utiliser des prêts pour un investissement de déclaration. Pour ceux qui n’ont pas de contribution personnelle, la politique tarifaire offre de nouvelles perspectives. Ce fichier explique pourquoi vous devez contracter des dettes pour devenir riche.

A lire aussi : Comment réunir de l'argent pour un projet ?

Accédez aux points clés dans le

    class=”slx-dossier — summary__list”>

    A découvrir également : Quel salaire pour emprunter 350 000 euros ?

  • Mieux
  • Augmenter votre rentabilité Augmentez votre pouvoir d’achat
  • Profitez de l’immobilier de levier
  • , une transaction financière rentable

Chiffre clé

229 mois

Durée moyenne des prêts bancaires sur le marché immobilier pour 2019

Source : Observatoire du Crédit Logement/CSA

Le chiffre clé

13,7%

Nombre de prêts accordés au cours de la période allant d’août à octobre 2019 (par rapport à la même période en 2018).

Source : Observatoire du Crédit Logement/CSA

Le chiffre clé

1,12%

taux moyen (novembre 2019).

Source : Observatoire du Crédit Logement/CSA

Meilleure rentabilité

La baisse constante des taux d’intérêt sur les prêts immobiliers s’est accélérée ces derniers mois, une aubaine aux investisseurs, car les prêts sont l’un des piliers du financement de projets immobiliers. En huit ans, les prêts immobiliers ont diminué de 30% sur les étages historiques. « La politique de la BCE encourage les banques à prêter au lieu d’investir leur argent pour soutenir l’économie », a déclaré Aurélie Prats, directrice du Groupe de courtage chez Selexium Groupe.

En conséquence, les banques sont plus souples dans leurs critères d’octroi de prêts immobiliers. C’est donc plus facile d’emprunter. Dans ce contexte, l’investissement dans les immeubles locatifs reste le Königsweg . L’emprunt, qui coûte environ 1% pour faire des investissements de loyer, qui à son tour gagnent entre 3% et 5%, l’investisseur améliore la La rentabilité de son exploitation, l’écart entre le taux d’intérêt et le rendement brut est élevé », explique Bastien Judes, conseiller en gestion de patrimoine chez Selexium Groupe.

L’ avis de l’expert

Aurélie Prats, Directrice de la Division Courtage chez Selexium Group. Les perspectives actuelles demeurent stables. Tout d’abord, les prix de l’immobilier continuent d’augmenter. D’autre part, les taux d’intérêt baissent et ces baisses ont une incidence sur les prix des logements. Cette tendance à la hausse nous invite à croire que nous sommes plus à la fin d’un cycle. Sans parler de la baisse, la réduction des prix semble être une cause très probable.

Augmenter le pouvoir d’achat

Plus facile à emprunter, mais surtout d’emprunter de l’argent coûte moins cher. En d’autres termes, la personne qui a des dettes est enrichie. En cinq ans, la limite de crédit a augmenté de 33 000 euros, ce qui équivaut à plusieurs mètres carrés supplémentaires. Cette augmentation du pouvoir d’achat progresse malgré la hausse des prix de l’immobilier sur le territoire français. En effet, le coût du taux d’intérêt est actuellement inférieur à l’inflation (prévu à 1,20 % en 2019).

Ce phénomène, directement dû aux politiques courtoises des banques centrales , est le plaisir des investisseurs. Si, dans la pratique, il est impossible pour une personne de contracter des prêts à un taux d’intérêt négatif (articles 1892 et 1902), il est théoriquement possible d’utiliser un taux d’intérêt réel négativement et de gagner ainsi un pouvoir d’achat. Si l’inflation persiste tout au long de la durée du prêt immobilier, tous les paiements mensuels remboursés seront inférieurs au montant total du prêt. « En outre, avec un prêt à long terme, l’investisseur augmente sa capacité financière, ce qui lui permet à long terme d’augmenter son pouvoir d’achat dans un contexte de hausse de l’inflation », ajoute Bastien Judes. En effet, les faibles taux d’intérêt créent un effet d’enrichissement, ce qui conduit à une augmentation du pouvoir d’achat.

Profitez de l’effet de levier

« Emprunter aujourd’hui est très bon marché. Par conséquent, si un client a la chance d’avoir un capital, il est beaucoup plus intéressant de trouver un investissement qui permettra de travailler dans cette capitale », explique Aurélie Prats. Cela permet à l’investisseur de tirer parti de l’effet de levier du crédit. Théoriquement, ce mécanisme permet un enrichissement significatif. Il se produit lorsque l’ensemble des crédons est inférieur à l’épargne investie pour le même montant. Il s’agit alors d’accumuler du capital par la dette. Si vous avez un effet de crédit jouer, vous pouvez investir sans toucher (ou presque) vos économies.

Toutefois, il convient de noter que l’utilisation du crédit pour utiliser l’effet de levier implique un coût plus élevé des économies. « Si un régime fiscal est ajouté à cet effet de levier, l’avantage pour l’investisseur est encore plus grand », explique Bastien Judes. L’effet de levier fait donc partie d’une stratégie culturelle particulière, car le contexte à faible intérêt favorise l’ investissement dans la pierre . Une personne avec 200 000€ peut acheter ou partager une propriété de caissier pour faire deux contributions à l’acquisition à crédit de deux propriétés. Grâce à l’effet de levier, elle pourra construire une fortune composée de deux propriétés d’une valeur unitaire moyenne de 180 000€. Sa fortune s’élèvera alors à 360 000€ au lieu de 200 000€ s’il n’avait pas eu recours à un prêt immobilier. Il est donc plus intéressant d’obtenir un prêt que de sortir de l’argent.

L’ immobilier, une transaction financière rentable

immobilier reste donc le moyen royal de construire une fortune tout en profitant des faibles taux d’intérêt (et de leurs conséquences). Mais prenez soin de définir votre stratégie avant de poursuivre, car « vous ne financerez pas une résidence principale comme résidence locative », se souvient Aurélie Prats, « les prix appliqués peuvent être très différents ». Donc parier sur l’immobilier L’ , oui, mais la relation immobilière. Bastien Judes est convaincu : « C’est une excellente occasion de profiter de la politique de taux d’intérêt bas de la BCE. D’autant plus que l’immobilier reste le seul investissement indexé par l’inflation. « Par conséquent, afin de tirer le meilleur parti de la situation économique, vous devez vous tourner vers des prêts financés investissements, ce qui aidera à réduire l’effet de levier et les taux d’intérêt négatifs permettent de profiter de l’effet de levier et des taux d’intérêt négatifs.

« L’investissement Pinel, par exemple, est un bon conseil pour profiter des faibles taux d’intérêt, car aujourd’hui vous pouvez emprunter sans contribution et optimiser votre investissement autant que possible sur de très longues périodes. Nous créons une richesse, en même temps réduire les impôts et soutenir la construction de logements. Et cela à moindre coût », explique Aurélie Prats, spécialiste des prêts immobiliers. Enrichir par emprunt est donc la stratégie à prendre maintenant et d’être un gagnant à tous égards, il est préférable de mettre vos économies dans l’assurance-vie et sans emprunter de contribution à l’investissement dans la pierre. Les rendements de l’assurance-vie sont plus élevés que l’inflation et réduisent les économies associées à l’investissement immobilier. Garder vos économies et faire des dettes pour construire une fortune serait donc la meilleure façon de devenir riche .

Augmentez vos gains avec crédit

Entretien avec… Bastien Judes, consultant en gestion d’actifs chez Selexium Groupe.

Quelles sont les meilleures solutions pour construire une fortune à moindre coût ?

SCPI est une option intéressante, car elle est également financée sur des prêts et, dans ce cas, le souscripteur bénéficie également de l’effet de levier associé aux faibles taux d’intérêt du prêt contracté par rapport à la rémunération de l’IPC, qui se situe en moyenne entre 4 et 5 %. Une autre option consiste à mettre en place ce qui nécessite des rénovations et du déficit foncier, mais c’est plus rigoureux. En fait, l’emprunt sans contribution pour une nouvelle propriété est plus facile, puisque les frais de notaire sont trois fois inférieurs à ceux d’une ancienne propriété, de sorte que le montant du prêt est plus faible et les économies demandées par la banque ne sont pas si grandes. Une autre option intéressante : location en non-professionnellement meublé (LMNP) dans les zones à loyer élevé. L’investisseur ne paie pas d’impôt sur le revenu locatif et réduit donc ses dépenses d’épargne mensuelles tout en utilisant l’effet de levier.

Quels sont les pièges à éviter si vous voulez emprunter pour devenir riche ?

Une attention particulière devrait être accordée aux points suivants :

  • Le taux d’emprunt et le taux d’assurance doivent être conformes à la réalité du marché.
  • La durée du prêt doit être aussi longue que possible pour minimiser le coût de l’épargne.
  • Les paiements anticipés ne devraient pas être trop élevés.
  • Les paiements mensuels doivent être flexibles.

Il convient également de garder à l’esprit qu’un investissement locatif dans la plupart des cas n’est pas possible d’immédiatement pour être rentable. En fait, les paiements mensuels pour le remboursement des prêts sont généralement les mêmes ou plus élevés que les loyers reçus. Pour ce faire, nous devons ajouter les frais de la propriété : taxe foncière, frais de copropriété, frais de gestion de location, travail si nécessaire.

… si l’état emprunte également pour enrichir Rechercher Zoom sur

Le cercle de rachat de dettes permet donc aux États d’emprunter à des taux d’intérêt négatifs. La France prêtera donc 200 milliards d’euros. Ce montant est un enregistrement historique. La France n’a jamais emprunté autant d’argent à la fois. Mais la situation des taux d’intérêt négatifs joue en leur faveur, car elle gagne de l’argent par l’emprunt. Plus précisément, l’Etat français ne recevra plus d’argent. Autrement dit, si elle rembourse, elle devra donner moins d’argent que le montant emprunté. C’est-à-dire, par le emprunt, l’Etat réduit sa dette. Au total, 14 pays de l’UE bénéficient de taux d’intérêt négatifs sur leurs obligations d’État.

Show Buttons
Hide Buttons