Défiscaliser avec la loi Pinel

Défiscaliser avec la loi Pinel

La loi Pinel est un dispositif efficace et légal permettant d’acheter un bien immobilier neuf pour ensuite le louer. Cette loi incite à l’investissement locatif et reste la plus prisée des investisseurs. Retour sur le fonctionnement de ce dispositif bien rodé qui ouvre droit à une réduction d’impôt avantageuse.

Défiscalisation en loi Pinel : comment ça marche ?

La loi Pinel permet au contribuable qui souhaite investir, de faire l’acquisition d’un bien immobilier neuf, puis de louer le logement afin de bénéficier en contrepartie d’une réduction d’impôt s’étalant sur 6, 9 ou 12 ans, selon la durée de location choisie.

A lire également : Quelles sont les conditions d’éligibilité du locataire Pinel ?

Le dispositif Pinel est en place depuis quelques années déjà et, fort de son succès, a été reconduit jusqu’en 2021, afin de continuer de rééquilibrer le marché immobilier en répondant à une demande dans le secteur du locatif en zone tendue. Cette loi succède à de nombreuses autres (Scellier, Borloo, Duflot, etc.) et arrive à point nommé pour tout contribuable souhaitant investir dans une zone répertoriée.

Les conditions de la loi de défiscalisation  Pinel

Afin de bénéficier des avantages fiscaux et de la réduction d’impôt proposée par la loi Pinel, des conditions sont à respecter :

A lire également : Placements immobiliers : 5 filons très rentables

  • Le logement à acquérir doit être neuf et aux dernières normes ;
  • Le projet immobilier doit être orienté vers le locatif ;
  • La durée de location doit être de 6 ans, 9 ans ou 12 ans, pour des pourcentages de réduction d’impôt établis ;
  • Les revenus / ressources du locataire sont plafonnés ;
  • Possibilité de louer en famille à un ascendant ou à un descendant ;
  • Le logement doit respecter le zonage : zone A, zone A Bis et zone B1 ;
  • Le plafond des niches fiscales est à respecter (10 000 euros par an) ;
  • Le dispositif Pinel peut être utilisé dans la limite de deux logements par an et de 300 000 euros.

Si ces conditions – ainsi que de nombreuses autres clauses – ne sont pas respectées, le risque principal est de ne pas avoir un projet immobilier viable. Vous êtes redevable au Fisc si vous prétendez à une éligibilité Pinel mais que les conditions d’octroi ne sont pas en place.

Calcul de la réduction d’impôt en Pinel

Le taux de défiscalisation sur votre investissement dépend directement du prix d’achat de votre bien immobilier :

  • Investissement immobilier locatif sur 6 ans : vous récupérez 12 % de réduction d’impôt ;
  • Investissement immobilier locatif sur 9 ans : vous récupérez 18 % de réduction d’impôt ;
  • Investissement immobilier locatif sur 12 ans : vous récupérez 21 % de réduction d’impôt ;

Les pourcentages de réduction d’impôt sont répartis de manière équitable sur la durée du bail locatif.  Chaque année, de manière générale, le Fisc vous rembourse 2 % du prix du bien immobilier dans lequel vous avez placé votre investissement.

Votre avantage fiscal est calculé sur le prix de votre bien immobilier. Ce système est gagnant-gagnant, pour le contribuable et pour l’Etat.

Pourquoi investir et défiscaliser avec la loi Pinel

Faire son investissement immobilier avec la loi Pinel nécessite une bonne connaissance du marché immobilier. Les avantages de la loi Pinel et de votre investissement immobilier sont nombreux :

  • Vous pouvez préparer une retraite :
  • Vous pouvez anticiper sur votre patrimoine ;
  • Vous avez un complément de revenus fixe assuré.

Le dispositif Pinel est un engagement de la part de l’investisseur, à la fois vis-à-vis de l’Etat mais aussi vis-à-vis du locataire. Il faut savoir que les plafonds de ressources / revenus et les plafonds de loyers sont contrôlés dans le cadre d’une éligibilité Pinel. Veillez bien à respecter les prérequis du dispositif Pinel, afin d’être serein.

Bon à savoir : Tout contribuable peut devenir propriétaire sans apport, ou presque, grâce à des mesures incitatives. Votre prêt est rapidement remboursé par les apports financiers du locatif. Faites-vous conseillez pour votre opération financière en Pinel : en choisissant bien la zone, vous vous assurez un investissement rentable et donc votre réduction d’impôt à la clé.

Un simulateur indispensable pour la loi Pinel

Contrairement à certaines idées préconçues, vous ne pouvez pas forcément vous lancer dans la maîtrise de ce dispositif de défiscalisation sans une connaissance minimale. Il est alors possible de se tourner vers des professionnels qui mettront à votre disposition un vrai savoir-faire et surtout ils vous permettent de gagner du temps. De plus, faîtes vos calculs sur ce site pour vous décider à profiter de la loi Pinel, cela vous évite de commettre des erreurs préjudiciables sur le long terme.

  • Le simulateur est facile à utiliser puisqu’il se base sur vos objectifs qui seront clairement différents de vos voisins.
  • Vous aurez alors une étude personnalisée concernant cette défiscalisation, vous pourrez alors bénéficier de 6000 euros par.
  • La loi Pinel peut être souscrite pour des raisons fiscales ou pour construire à moindre coût un patrimoine immobilier que vous pourrez transmettre plus aisément.
  • La loi Pinel est donc une valeur sûre uniquement si elle est maîtrisée à 100 %.

Vous savez désormais que le simulateur est votre meilleur ami afin de mettre en place une vraie stratégie payante pour vos investissements futurs. N’hésitez pas à vous rapprocher d’un tel cabinet, il aura l’expertise nécessaire et la plus réjouissante.

Show Buttons
Hide Buttons